mercredi 6 novembre 2013

Why

C'est un peu crétin mais j'avais envie de démarrer mon blog par ce mot, par cette question.
Why. Surtout vulgariser lors d'une photo qui est devenue un poster emblématique de la lutte contre la guerre  au Viêt Nam, ce mot est particulièrement esthétique et énigmatique, cela va de soi.
Alors why, pourquoi un blog, moi qui suis plutôt un taiseux, qui préfère le silence au bavardage inutile, qui a horreur de raconter des banalités sans importance même pour soi, qui n'a plus guère le goût à la lecture même si j ai dévoré des tonnes de livre tout au long de ma jeunesse, qui n'a guère l'envie d'écrire tellement j'écris par obligation des inepties au bureau, vraiment je me le demande, tout seul car personne ne me lit et probablement ne me lira.
En réfléchissant, (un peu, je ne me suis pas essoufflé le cerveau non plus) le déclic est une rencontre. Pas une rencontre du troisième type mais une rencontre, en fait des retrouvailles. Si je ne craignais pas d'abuser de poncifs de banalités en tous genres, je dirais que la vie est faite de hasards. Je ne vais pas en faire des tonnes et tenter de créer un suspens haletant, je vais tout dire.
Il y a quelques jours, je cherchais des photos d'une ville d'Allemagne que j ai habitée durant quatre années dans ma petite enfance. Je livrerai une autre fois son nom. J'ai oublié de préciser que ma recherche était sur internet bien évidemment. Et en surfant je suis tombe sur un article qui parlait de cette ville mais aussi d'un copain, le meilleur d'Allemagne, en tous cas le seul dont le nom est grave dans ma mémoire.
Tout ça a excité ma curiosité (je ne suis vraiment pas avare d expression à la c..) et j' ai cherche ce que faisait ce copain là dont je vous dirai le nom aussi plus tard, dans un autre article. J'ai découvert avec plaisir qu'il était écrivain, peut être journaliste, sûrement critique littéraire. De fait, sa culture en la matière est impressionnante. Il a écrit des livres pour d'autres. C'est donc un nègre qui va bientôt faire éditer son premier ou presque premier livre en son nom. Ses talents d écrivain, il les met aussi au service de la blogosphère. Il a créé un blog, plusieurs même, dont la fréquentation est très importante. Son blog reçoit la visite de plusieurs centaines voire milliers de lecteurs par jour. Il a un vrai talent, une forte personnalité et des idées politiques que j évoquerai un jour ou l'autre.
Bref, je l'ai contacté. Il m'a répondu. C'était bien sympa .
Tout ça  est sûrement la réponse à why mais j'ai plein d'autres why.....

5 commentaires:

  1. Ce serait bien si vous supprimiez le "vérificateur de mots", si pénible pour vos commentateurs. Procédez comme suit :

    1) allez dans "Paramètres"

    2) allez dans "publication et commentaires"

    3) dans "afficher la vérification des mots", choisissez "non".

    Enfin, je dis ça : vous ferez comme vous voulez, hein !

    (Je vais vous mettre dans ma "blogroll", ça vous amènera du monde : à vous ensuite de les séduire !)

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour le conseil. Normalement, c'est fait.
    Vous me faites beaucoup d'honneur. Vous m'avez débusqué bien vite, ça va me paralyser

    RépondreSupprimer
  3. Bienvenue sur la blogosphère; et ne vous laissez pas impressioner par les gens qui vous débusquent!
    Les débuts d'un blog, c'est toujours un moment étrange: qui sont les premiers lecteurs, comment sont-ils venus, que pensent-ils? Personnellement, c'est le commentaire que vous avez laissé chez votre copain d'Allemagne qui m'a mené chez vous. C'est une belle histoire, cette histoire de copains qui se retrouvent par internet. Bonne continuation et au plaisir de vous lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour vos encouragements. Sachez que je n'ai pas manque de vous lire

      Supprimer

L'emploi pour les nuls

Non, Monsieur Macron, les emplois aidés ne dénaturent pas la politique de l'emploi. Elle est constituée de nombreux axes de développeme...