dimanche 10 novembre 2013

Un dimanche plus vieux

Il ne faut pas se plaindre de la météo, elle cause ailleurs de vrais drames.
Néanmoins une journée entière sans un rayon de soleil, c'est long.
Ainsi, j'ai passé une partie de mon temps à ma découverte du moment, la blogosphère. Mon entrée principale reste toujours le blog de Didier Goux, mon copain d'enfance (je devais le dire, c'est fait). Ce nouveau passe-temps est épuisant. Lire, s'énerver, tenter de comprendre, commenter, relire mais toujours respecter, enfin essayer, en tous cas accepter car tolérer. Et puis, il y a la recherche de l'inspiration. L'inspiration, ce n'est déjà pas simple mais sa recherche...
Je ne suis pas un littéraire de formation (vous allez dire, ça se voit bien) comme mon pseudo peut le laisser entendre. De fait, l'effort est plus intense.(j'exagère quand même)
Eh bien aujourd'hui, les horreurs que j'ai lues à propos de Christiane Taubira m'ont un peu coupé la chique. En bref, elle est détestée au plus haut point par de nombreux blogueurs  et je crains que ça ne va pas s'arranger avec sa loi sur la récidive. 
Évidemment qu'on a le droit de détester Mme la Ministre. Je me souviens a quel point je haïssais Sarko il y a encore quelques mois. Maintenant, je m'en fous complètement.
Le blogueur est comme ça. Comme le français moyen, il ne peut détester que le bon, le fort, celui qui a les qualités physiques ou intellectuelles pour se passer de l'amour de son prochain. 
Faut être honnête, elle est en plus au cœur de réformes ou de concepts emblématiques des socialistes, n'étant elle-même pas socialiste. En plus c'est une femme intelligente, propriétaire d'un ministère clef,    
dotée d'un caractère affirmé et domiene de surcroît (enfin qui vient de loin quoi, pas vraiment de chez nous). Je comprends ....je comprends



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire