mardi 12 novembre 2013

Besoin d'Amour

Ce soir j'ai raté Amour, le film de Michael Haenecke programmé sur Canal Plus.
Pourtant en ce moment nous en aurions besoin d'amour, de bons sentiments, de preuves d'abnégation dans ce monde où tout fout le camp; où même les conservateurs, les traditionnalistes, les souverainistes sont capables de justifier ou d'approuver les manifestants du 11 novembre. En réalité, ils ironisent et se moquent des gens de gauche qui se scandalisent à propos d'une commémoration autrefois ignorée. 
C'est vrai les faschos m'énervent mais je m'en fous un peu de la fête de l'armistice. Le 11 novembre qui m'a le plus marqué est celui où j'étais militaire du contingent. Une cérémonie était organisée près d'un monument aux morts à Chalons-sur-Marne (en Champagne aujourd'hui) et j'étais comme brigadier du 10ième RCS faisant partie du peloton d'honneur. Il faisait tellement froid qu'après un long moment d'immobilité, deux de mes camarades s'étaient trouvés mal. Aujourd'hui, une température comme celle-ci est à peine croyable. Heureusement, que les bonnets rouges nous assurent. Non , pas d'écotaxe, il n'y a pas de problème d'environnement, pas de souci climatique.
Pour François Hollande,  le 11 novembre, ça restera les siffleurs. Lui qui est déjà passé à un autre sujet Européen, celui-ci, aurait aussi bien besoin d'amour ; ou au moins de respect et d'opinions favorables. Qu'il soit patient, les français sont versatiles ; il a de grandes chances d'être réélu en 2017.
Il suffirait qu'enfin l'Europe réussisse à inverser durablement, structurellement la courbe du chômage notamment celui des jeunes, le sujet du moment, et il ne serait plus le Président de la pluie mais du beau temps.
Il a raison de garder le cap. Les impôts ? Ils ne sont là que pour corriger des injustices criantes surtout en temps de crise. Il faut se souvenir que les 1 % de ménages les mieux dotées possèdent 17 % du patrimoine français. En moyenne ils détiennent 4,4 M €. De même, la moitié des ménages possèdent 93 % du patrimoine total. Donc pour l'autre moitié quelques miettes. Je me demande à quelle moitié appartiennent les patrons aux bonnets rouges. Sans généraliser bien sur. ; ).

2 commentaires:

  1. S'il y a bien un reproche que je pourrais faire aux bonnets rouges et autres manifestants du 11 novembre, qui serait d'ailleurs le même qu'aux idiots de Minute, c'est bien de donner l'opportunité au gouvernement de faire jouer les trompettes et tambours médiatiques et de brasser du vent autour de tels faits divers pour mieux nous enfumer sur la réalité.

    Je vois que les inégalités vous répugnent. Rassurez-vous, elles ne vont ni décroitre, ni disparaitre avec les réformes fiscales du gouvernement. Promesses non tenues (TVA, remise à plat de la fiscalité, niches fiscales, fusion IR/CSG...) , idées vidées de leur substance (taxe à 75%, taxe sur les transactions financières).. ces 1% peuvent se réjouir : le Président Hollande à fait Pshiiit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas simple, coincé entre une droite ignoble et une gauche impatiente, FH se bat mais probablement d'une manière trop consensuelle. Cependant, trop le critiquer fait le jeu des vrais opposants

      Supprimer

L'emploi pour les nuls

Non, Monsieur Macron, les emplois aidés ne dénaturent pas la politique de l'emploi. Elle est constituée de nombreux axes de développeme...