lundi 11 novembre 2013

Les néo-faschos et leurs nouveaux amis s'eclatent

Il ne s'agit pas là du réseau des intellectuels de l'amicale brune mais bien des primaires (je n'ai pas dit primates, voyez je me contrôle) de l'extrême droite dure. On pourrait dire l'ultra droite en souvenir de celle de gauche des années 70. Ils ne respectent rien. Pas les biens publics, même pas une commémoration presque centenaire. Ils ne comprennent rien mais ne sont pas seuls. Voyez il y a des bonnets rouges.


Ces "jeunes" sauvageons ont l'air, comment dirais-je ?

1 commentaire: