mardi 31 mai 2016

Ne te trompe pas François

On peut comprendre que le doute peut quelque peu titiller les meilleurs esprits de gauche quand on constate,  qu'au delà d'une adhésion sans faille de ministres dignes de confiance, du premier ministre ( mais là on devrait se méfier), qu'un syndicat réformiste autrefois partisan de l'autogestion, soutienne ardemment la loi travail et particulièrement l'article deux.
Hormis l'évidence que le diable n'est pas la cgt, pas plus que les gens de la CFDT sont des anges, il conviendrait juste de se mettre dans la peau d'un salarié moyen qui travaille dans une entreprise de taille en dessous de la moyenne et qui ne dispose d'aucuns moyens de s'informer pour mieux enrichir le dialogue social que son patron ne manquera pas de développer ( comme s'il n'avait que ca à faire).
L'être humain est comme ça, il a besoin de cadre, de limite et à la fois de liberté dans ce cadre pour vivre et travailler au mieux dans le meilleur des mondes. Alors, c'est parfois pénible de devoir se plier à  telle ou telle réglementation dont la négociation a échappé complètement, mais devoir se bagarrer avec son patron pour une évidence.....Le contraire peut exister aussi, mais il est rare qu'un salarié licencie son patron ou le prive d'augmentation ou de primes pendant des mois ou des années.
Alors, la CFDT que j'ai quittée il y a un peu plus de vingt ans ( oui en 95) avec regret poursuit un objectif , retrouver son lustre d'antan. Elle l'a perdu dans les grandes entreprises et dans la fonction publique, son terrain est désormais les entreprises plus modestes...tiens tiens, là où justement on peut plus facilement réaliser des accords d'entreprise ...bousculer la hiérarchie des normes....un vieux reste de l'autogestion...Ne pas oublier que ce syndicat est à l'origine des fameuses 35heures...que j'approuve mais qui reste un succès plus que modeste aux yeux de la majorité...
Donc, mon cher François, il est probable que je me trompe mais il est possible aussi que d'autres raisons poussent ce syndicat réformiste à prendre position pour cette loi..
L'article deux doit être plus qu'encadré, il doit être restreint à quelques points ....
Dans ce contexte, je crains que tout le monde ait tort....et le tort tue

dimanche 29 mai 2016

Les tribulations d'un hollandais en France

Après  plus d'un mois d'absence sur ce machin qu'on appelle blog je ne sais pourquoi,  deux solutions s'offraient à moi ( on peut espérer mieux que des solutions), laisser tout ça en jachère, ou redémarrer pour la énième fois. Je n'ai pas choisi comme d'habitude et voilà.
Ne faut-il pas être malade mental pour déclarer, je suis un hollandais...comme ils disent...dans cette période perturbée.
En réalité, seul le vernis est rayé. Le blocage de l'économie française attendra d'autres occasions. Par exemple, de véritables atteintes à l'équilibre des relations  sociales, si emblématiques de notre pays. En réalité ( oui deux fois, mais la réalité mérite qu'on l'exprime) ,  quand les masques seront tombés, on se retrouvera seul avec nous mêmes. Autrement dit, on pourra s'apercevoir qu'on a l'air vraiment con de contester une loi qui n'est que l'embryon de celles qui vont lui succéder avec Pierre, Paul ou Jacques de la droite qui se croit républicaine.
Dans quelle galère mon ami François s'est résigné à s'embarquer pour montrer à son second qu'il était volontaire, réformiste et pas plus de gauche que lui ?
Comme quoi, tous ses conseillers sont bien nuls et pourtant si forts.
Du coup, j'ai l'honneur de postuler à un poste de conseiller du Président de la République.
J'ai toutes les qualités pour...plus une, j'en doute.
Comme ma direction m'impose à moi comme à d'autres, d' effectuer une mobilité professionnelle suite à la réforme territoriale, je confirme mon souhait de réfléchir au plus près du sommet. Mon âge canonique n'y change rien, comme je dois bouger j'aspire au mieux. Dans tous les cas, je n'ai pas d'âge, la maladie comme la mort attendra encore de nombreux bouts de siècles. La vie est ainsi faite, fête...
Quand je pense que "je rêve tellement d'avoir été que je vais finir par tomber"...mais avant d'avoir été, il faut être...
Bref, je suis toujours contre cette loi qui bouscule la hiérarchie des normes. Quand on y pense
CFDT, premier syndicat de France ! Mais si Dieu n'existait pas, ce serait à devenir fou....
FH, je peux t'aider...

mercredi 20 avril 2016

Strangers in the night......

Finkie et Onfray seraient ils étrangers au phénomène "nuit debout" ?
Ce pauvre Finkie ( le correcteur me propose fini) s'est fait jeté bien injustement de cette nouvelle forme de manifestation. Que pouvait il espérer ? Ce n'est qu'un vieux naïf, qu'un pauvre réac aux yeux de beaucoup....mais beaucoup se trompent. C'est vrai qu'il l'est souvent mais il n'est pas que ça. Il n'est pas que l'auteur d'un bouquin au titre maladroit ....identité malheureuse...
Mais qu'importe, il est vieux, un point c'est tout...les révolutionnaires n'ont pas besoin des vieux. Robespierre est mort à 31 ans, Danton 35, et Napoléon n'a guère dépassé la cinquantaine...Dany le rouge à 23 ans aurait détesté le septuagénaire Cohn Bendit.
Deux solutions s'offrent à nous : soit on est intéressé par ce Mouvement et on veut bien croire qu'un parti comme Podemos va se créer le 72 mars ( tout ça pour ça), soit on est réac en puissance, on croit en rien et surtout pas en un truc qui se fait debout. Comment réfléchir debout et crevé ?
Et puis la nuit debout, place de la république, il n'y a qu'un pas pour aller à Debout la république.(qui s'est heureusement débaptisé)...
Quand je pense que nous sommes en État d'urgence...drôlement sévère ce gouvernement...
Enfin ce mouvement est bien sympathique et la démocratie est si belle la nuit, même s'il n'en sort rien. Car la nuit est préférable à l'aube, surtout dorée.

samedi 9 avril 2016

L'écart Macron

Ce n'est pas en créant un mouvement politique ni de droite, ni de gauche, qu'on peut prétendre moderniser la gauche. Tout le monde sait que le centre n'est ni de gauche, ni de gauche.
Cela a néanmoins le mérite d'éclairer les lanternes des quelques personnes qui s'intéressent encore à l'avenir de ce gouvernement, ce dont je suis. Finalement, nous avons élu FH qui a nommé un des plus à droite du PS, Valls qui est lui-même à la tête d'un gouvernement dont certains (au moins un)et pas des moindres, concèdent qu'ils sont encore plus à droite, tellement bien qu'ils ne sont plus à gauche du tout et même plus au centre, si vous voulez mon avis.
Il faut que FH comprenne que le mouvement Macron contrairement à ce que certains médias s'imaginent ne représente rien. En tous cas rien à gauche, et presqu'autant à droite. Donc il ne doit pas compter sur lui pour se refaire une santé dans les sondages.
Si le parti socialiste se ressoude autour des valeurs communes de la sociale démocratie, en éliminant la frange la plus libérale, son mouvement ne va pas être en marche bien longtemps  ou alors en boitant.

PS : cela dit le phénomène des cars Macron explose. Cela répondait bien à un besoin ...mais ils font chier, ils bloquent les rues près de la gare....

mercredi 23 mars 2016

# je vaux mieux que ça

J'en ai marre d'être Paris, Bruxelles, belge, malien, américain, tunisien, Charlie, juif, ...je vaux mieux que ça....
Y en a marre d'avoir peur de tout, à cause de cinglés dégénérés, extrémistes islamistes, musulmans écervelés et drogués, je vaux mieux que ça...
J'en ai plein le dos d'être la risée des personnes qui n'ignorent pas que je suis socialiste, que je vote socialiste depuis quarante ans et que la politique menée ne l'est guère,  je vaux mieux que ça...
J'en ai assez de ne pas faire ce que j'ai envie, me contenter de peu, de rien ou du contraire, je vaux mieux que ça..
J'en ai assez d'avoir cette dermite seborrhéique qui me défigure (enfin presque) dès le moindre stress ou contrariété, je vaux mieux que ça....

En définitive, c'est très con cette expression..je vaux mieux que ça...
Alors, d'accord, on vaut mieux que ça, mais qu'est ce qu'on vaut...?
L'augmentation des salaires des fonctionnaires est trop faible aux yeux de beaucoup et notamment de la CFDT, qui a lancé, à son tour un ...je veux mieux que ça....ok, je veux mieux que ça, mais qu'est ce que je veux ?

Le monde vaut mieux que tout ça.

samedi 19 mars 2016

Moi je doute

Je ne doute pas à la manière d'Aristode qui pense que le savant doute alors que l'ignorant affirme. Pas plus qu'à la manière de Descartes qui considère que quand il doute, il pense et comme il pense, il est.
Pour ma part, je suis plutôt du genre où le doute m'habite ( ben oui, fallait bien), et ce trop souvent. Puisque je suis dans les lieux communs, je suis en effet dubitatif (oui seulement à la manière de Desproges) . Bref, je doute de moi, des autres, presque de tout...
Presque. Une chose dont il est impossible de douter, c'est que toute chose à une fin. Et à soixante ans ( dans trois mois), la fin on y pense chaque jour ou presque et curieusement cela fait en sorte que le doute s'installe encore plus, l'après, le néant, le rien...que des trucs sympathiques.( j'ai jeté un froid, d'abord je fais bien plus jeune, et puis...on va parler d'autre chose)
Et en ce moment, comment ne pas douter de FH ?
Comment va t'il reussir d'une pirouette à rassurer tous les gens de gauche qui doutent, qu'il en est ?
Je ne suis pas loin de penser que seul un miracle aura cet effet, celui de prouver qu'il est de gauche.
Au delà du miracle, il va falloir quand même qu'il prenne ou qu'il axe sa politique avec des mesures dont personne à gauche ne pourrait douter de leur couleur rouge, rose ou au moins rosées. On est en droit d'attendre des orientations véritablement social-démocrates qui pourraient tout aussi bien moderniser le pays.
Alors, il faudra bien entendu progresser encore avec cette loi sur le travail. Il conviendra de multiplier les mesures plus classiques du type dégel du point d'indice.
Juste une parenthèse, c'est comique de lire ici ou là des gens de droite qui considèrent cette mesure comme honteuse. 1,2 % en deux fois après six années de gel ! Scandaleux ?
Penser que ce n'est pas suffisant comme beaucoup à gauche ? Sûrement. Mais pour être honnête, le point d'indice n'est pas le seul facteur de rémunération du fonctionnaire. C'est un pas, dans le bon sens, donc positivons.
Il faudra donc beaucoup d'autres mesures mais, au fond, quelles sont les alternatives à FH ? Ne cherchez pas, des sérieuses, à l'exception du jeune AJ, il y en a pas.
Alors doutons, tant qu'on peut, mais ne rêvons plus. FH va repartir avec un nouveau projet, sans Valls qui attendra ou pas....

lundi 14 mars 2016

Encore un effort


Il paraît que vous (FH et Valls) avez travaillé dimanche. Finalement, ça a du bon, quelques mesures bien choisies ont évolué dans le bon sens. C'est vrai que Valls a été dur à convaincre mais FH est arrivé à deux trois trucs. Encore un effort, certes substantiel, et nous arriverons au contour d'une loi moderne qui pourra garantir les droits des salariés et peut-être même aider les employeurs à mieux employer.
Bon, y a du boulot, mais Comme dit la chanson, j'en rêve encore.
Deux remarques : ne pas oublier de revenir sur la baisse de la surtaxe des heures supplémentaires, les laisser à  25 %, dès la première heure ( on ne va tout de même pas baisser les salaires des plus modestes)...et puis laisser El Khomri négocier toute seule comme une grande. Cela dit, Valls peut aussi partir se reposer et démissionner....
Enfin quand on voit que le MEDEF est très contrarié sur le léger retour en arrière concernant les indemnités prudhommales, on peut se poser sérieusement la question de la capacité et de la volonté des leaders de ce mouvement à chercher des solutions consensuelles aux problèmes du moment. Jouer collectif n'a jamais été leur point fort.
Le monde n'est pas toujours humain.