dimanche 21 septembre 2014

A droite rien de nouveau

La question qu'on peut se poser aujourd'hui pourrait être : quelle stratégie face au retour de l'ex quand on est blogueur de gauche ou de gouvernement pour faire court ?
1 l'ignorer
C'est vrai et le titre de ce petit billet le prouve, son retour ne modifie rien, n'apporte rien de neuf à la droite. Tout le monde en convient.
2 l'insulter
C'est tentant. L'ex a une capacité a faire monter le déchaînement populaire contre sa personne d'une manière incomparable. C'est tentant mais ça ne sert a rien de dire l'autre con est de retour ou Le nain va nous en jouer une autre, ou bien pire encore... C'est nul.
3 le contrer
En fait, chacune de ses idées pourrait être demontee voire ridiculisée tant elle serait inadaptée à la situation de la France. La plupart de celles émises durant son quinquennat a rencontré une réelle animosité ou alors elles ne se sont appliquées que partiellement. Les résultats ont d'ailleurs été majoritairement catastrophiques. Cela dit, pour le contredire, il faudrait qu'il ait des idées nouvelles. Comment voulez vous qu'un homme de près de 60 ans qui fait de la politique politicienne depuis 40 ans puisse développer de vraies nouvelles idées ?
4 attendre
La demie douzaine de casseroles qu'il détient devrait se charger de l'écarter. Dans le cas contraire, je lui fais confiance pour se deligitimer tout seul avec l'aide de ses meilleurs ennemis bien entendu. Le meilleur ennemi de l'ex reste lui même 

Cette dernière option me semble la plus intéressante actuellement. Les autres ne sont pas à éliminer non plus excepté le point 2, car dans tous les cas il fera tout pour se victimiser ; je pense notamment à ses problèmes judiciaires.
Dernier conseil :
Surtout, ne pas allumer son poste de télévision ce soir avant 21heures, ou alors pour une fois choisissez TF1.

7 commentaires:

  1. difficile d'y échapper même sur la 3 , ils avaient mis les bouchées doubles
    et voila des mois que j'ai décidé de bouder pujadas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant pis. Maintenant, on va parler d'autres choses

      Supprimer
  2. Attendre, il n'est que candidat à la tête de son parti et n'a toujours pas avancer d'idées. Pas la peine de le mettre au coeur des discussions, on risquerait de lui faire de la pub.

    RépondreSupprimer
  3. Rappelez-moi l'âge de Mr Moi-Président, et depuis combien de temps il fait de la politique ?
    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien à voir. Il n'a pas fait semblant de quitter la politique, iĺn'arrive d'ailleurs jamais été ministre avant....c'est un homme intègre qui quittera la politique et ne reviendra pas comme Jospin

      Supprimer
  4. Etonnant mais j ai bien vu ses deux neurones ....un qui nous ment et l'autre qui nous prend pour des cons ....les mêmes que sa copine Nadine d 'ailleurs .
    J'ai failli faire comme son ami Buisson ,l'enregister ..et puis non, j ai pas peur des revenants.

    RépondreSupprimer