mercredi 14 mai 2014

Sans chemise, sans pantalon



Je ne comprends pas, depuis ce matin on ne cesse de parler ou d'écrire sur Juppé.
Qu'a t'il fait de si grave ?
C'est vrai, il s'est franchement mis en colère lors de la cérémonie de la commémoration de l'abolition de l'esclavage à Bordeaux. Il n'a pas souhaité laisser s'exprimer une sympathique députée PS. Député certes, mais PS et femme de surcroît. Ce n'était pas prévu. Le préfet n'a pas su intervenir (il est vrai que ce n'est pas le plus brillant que la région est connu...peut être devrait il faire un tour ailleurs). Et puis, ce n'est qu'une modeste représentante du peuple.
A l'échelon national, tout le monde ignore cet incident.
Alors quoi ?
C'est vrai qu'il demande l'exclusion de Guaino de l'UMP.
Sur cette question, on ne peut pas lui en vouloir. Les positions de ce député ex gaulliste mais toujours souverainiste sur l'Europe et dans bien d'autres domaines sont crispantes et passéistes. Qu'il retourne à l'écriture dans l'ombre d'un autre Sarkozy, c'est là où il est le meilleur.
Mais pourquoi Juppe ?

Certainement  encore un fantasme des réactionnaires en mal de souffrance intellectuelle, probablement traumatisés par l'Eurovision et le mariage pour tous. Faire un buzz, sur une connerie pareil !
A ce jeu, sur un malentendu, Juppé pourrait être élu Président, ce qui serait un très mauvais signe pour l'âge légal de départ en retraite.....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire