mercredi 4 décembre 2013

Quelque chose de Mitterrand

Pour illustrer mon tout petit billet, j'avais le choix entre ça et une représentation de Woerth. J'ai préféré une prostate hypertrophiée que la tête de Woerth.
Premièrement, il est déjà présent dans mon blog et c'est déjà beaucoup d'honneur. Ensuite, quand je le vois j'ai envie de wooeeerth, de gerber. Tout le monde connaît ses problèmes judiciaires passés, présents ou à venir, cela ne l'empêche pas de réclamer la transparence au sujet de l'intervention pré-présidentielle. Il ne manque pas d'air.
Deux secondes sur la prostate :
J'ai le sentiment qu'elle va bien...je ne veux pas rentrer dans les détails, je vous laisse imaginer pourquoi.
Je pourrais partager l'idée qui consiste à dire, il aurait dû en parler. Mais c'est exactement ce qu'il a fait : des politiques et des journalistes étaient à son chevet. Seulement début 2011, la prostate hollandaise n'intéressait que lui ou presque.
Tout ce bruit est donc inutile. Certains pervers pourraient même imaginer que le sujet est tombé afin de faire diversion et évacuer ainsi les sujets plus importants.
J'ai même un peu honte d'en parler.....
Enfin j'y vois un signe, une brillante réélection en 2017. Vous verrez...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire