mardi 25 février 2014

Le maire en VO


Bizarrement la communication du maire s'améliore, prend un nouveau tournant.
Sa feuille de chou qui se voulait mensuelle a été publiée seulement onze fois de décembre 2011 à novembre 2013. Tout d'un coup, elle arrive dans nos boîtes aux lettres quatre fois en quatre mois. A cela nous devons ajouter une publication annuelle en début d'année....
Tout cela n'est pas intégré au budget de campagne et est donc bien payé par les Villenavais.
Ce n'est pas un scandale, même si c'est dommage tout ça est le jeu.
Ce n'est rien au regard du vrai scandale : être candidat après avoir confisqué le pouvoir municipal pendant 19 ans...impensable dans une démocratie.
Il est temps qu'après la loi sur le cumul des mandats, une autre traite du nombre de mandats consécutifs pour une même fonction.
Deux voire trois maximum à l'image des autres démocraties voisines ou occidentales.
Il est temps que cette commune connaisse un nouvel élan basé sur un renouveau démocratique. C'est une question de survie pour cette commune qui connaît une baisse significative de sa population dans un département dont la démographie est en plein essor.
Il est temps qu'une réelle vision politique définisse les axes de développement d'une commune qui mérite mieux qu'être  une ville dortoir où l'on vient mais ne reste pas.

7 commentaires:

  1. Et oui une fois de plus ce sont encore et encore nous qui payons. Car oui il a su nous abreuver de bilan pour intégrer aux nouveaux habitants que c'est lui et lui seul qui doit être élu aux municipales mais avec l'argent des contribuables c'est beaucoup plus facile. Chacun de nous en est capable seul bémol pour faire une bonne campagne il faut beaucoup d'argent. Je serai d'avis que les bulletins municipaux soient intégrés aux comptes de campagne (y compris l'utilisation du personnel secrétariat et imprimerie)1 an avant l'élection je crois que sa leur ferait du bien et à nous aussi par la même occasion.

    RépondreSupprimer
  2. Notre maire a cumulé les mandats alors qu'en 1995 il disait je cite : << ne vouloir en faire que 2 >> aurait-il été frappé d'amnésie? Moi je crois plutôt qu'il a été frappé par le pouvoir et le paraitre. Jusqu'à même lui faire la St Patrick alors que sa concerne le saint patron Irlandais. J'ignorais que Villenave d'Ornon était une commune d'Irlande il va falloir que je révise ma géographie!
    Pour ce qui est du nombre d'habitants certains sont surpris de constater qu'à Villenave on y fait de plus en plus de logements par le biais des HLM (il faut le préciser quand même). Dans les années 80-90 ce sont des familles entières qui y vivaient. Aujourd'hui ne reste bien souvent que les parents : je prends l'exemple sur une rue : 1 famille de 5 personnes en 80 aujourd'hui il en reste 3, 1 autre de 4 personnes : tous sont partis ailleurs où c'est mieux! 1 autre de 2 personnes il en reste 0 (maison non vendue), 1 autre ils étaient 4 il en reste 1, une autre ils étaient 6 il en reste 3 sur la commune, 1 autre ils étaient 4 il en reste 2 et même ceux là ils cherchent à aller ailleurs. etc etc ....voilà comment Villenave c'est dépeuplé et il n'y a qu'à voir le nombre de maison en vente sur les sites et journaux des agences. C'est inquiétant. Quant à ceux qui viennent habiter en HLM ils comprennent vite leurs erreurs car s'ils ont un peu de moyens ils préfèrent repartir vers des communes agréables, bien desservies et dynamique au point de vue environnement, culturel etc...) Je rejoins donc une fois de plus le constat de Didstat.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci.
      C'est en effet le phénomène bien connu de decohabitation qui frappe d'abord les communes les moins dynamiques.

      Supprimer
  3. faut rajouter: il n'y a plus d'enfants dans les écoles de Villenave...ça se dépeuple à vitesse grand V... l'effet HLM sans doute... ah, toutes ces barres HLM vides, ces maisons vidées quartier par quartier, ces rues désertes, ces magasins vides, c'est terrible !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dommage qu'il n'est pas calculé un PIB par commune, vous seriez surpris.
      Je ferai un jour un petit billet sur les stats de l'emploi par commune.

      Supprimer
    2. Réponse à Anonyme du 3/04/2014 à 22 h 39. Vous êtes ironique ..... mais le constat que nous faisons est bien réel et plutôt inquiétant.

      Supprimer
    3. Dans le quartier du pont de la Maye, des milliers de nouveaux arrivants viennent occuper des tours HLM Domofrane et Pichet des années 70, afin de justifier la construction d’un tram.
      Dans le quartier Nord, en place d’une ancienne maison, s’hérisse tout de suite un immeuble flambant neuf dominant les pavillons alentours.
      On n’a pas de centre de commune pas de commerce et de lieux de vie, et bientôt plus aucun espace vert, mais les constructions ne manquent pas.
      En lisant vos commentaires, tous les quartiers de VO ne sont pas aussi « attirants », mais les commentaires sur ce blog du quartier st bris laissent une autre impression.
      http://quartier.saint.bris.over-blog.com/article-mutation-du-quartier-saint-bris-121658996.html

      Supprimer

L'emploi pour les nuls

Non, Monsieur Macron, les emplois aidés ne dénaturent pas la politique de l'emploi. Elle est constituée de nombreux axes de développeme...