samedi 22 février 2014

Danger : près d'un électeur sur 3 pourrait voter FN


Ce type de sondage, sa conclusion, est risible.
Imaginer que 29%des français pourraient voter FN aux municipales est simplement ridicule. Tout ça n'est pas sérieux.
En dehors du fait que 70% des personnes interrogées déclarent n'avoir jamais l'intention de voter FN, il faut prendre en considération quatre éléments de réflexion :
- les inscriptions sur liste électorale
- le taux d'abstention
- la présence de listes FN
- le profil du sympathisant ou de l'électeur potentiel FN.

Traitons rapidement ce dernier point. Le profil type est un exclus du système, une personne qui accumule les échecs ou les peurs, qui a rien ou qui a peur de tout perdre, parfois raciste ou
xénophobe, souvent inculte ou limité. Souvent il appartient donc à une CSP-, il manque cruellement
d'ouverture d'esprit et rencontre beaucoup de difficultés à s'adapter à une société en pleine mutation.
Désolé pour la caricature mais voilà, c'est un profil. Ce n'est pas tout en même temps quand même.
C'est précisément pour ces personnes que le taux d'inscription sur les listes électorales est le plus faible. A moduler car les artisans et surtout les agriculteurs sont inscrits à bien plus de 90%(CS votant souvent bien à droite).
Tous les observateurs prévoient des taux d'abstention importants pour des municipales. Ce sont ceux là même qui s'abstiennent le plus souvent, j'allais dire même majoritairement. Au final, on peut estimer que ces catégories ne votent qu'à 40 %.
J'ajoute que les idées du FN sont tellement attractives que dans la plupart des 36 000 communes, aucune liste FN ne sera candidate à l'exception d'une grosse centaine ( et encore c'est à la louche). Donc 40% de 3 sur 10, quand il y a des listes, ça fait......peu.

Je ne me réjouis pas que ces "malheureux" ou frustres n'aient pas l'occasion d'exprimer leur amertume par leur vote, mais c'est ainsi et c'est heureux.
Ils auront l'occasion de le faire pour des élections autrement plus importantes quelques semaines plus tard ...et c'est bien regrettable pour l'image de la France.

2 commentaires:

  1. Continuez sur le ton de la condescendance et du mépris… et attendons le mois prochain !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de risque....et puis chacun ses armes

      Supprimer

L'emploi pour les nuls

Non, Monsieur Macron, les emplois aidés ne dénaturent pas la politique de l'emploi. Elle est constituée de nombreux axes de développeme...