mercredi 6 mai 2020

Le journal d'un confiné (acte 25 : Le Maire avance masqué ?)

Jour 49
La course aux masques est lancée. Elle est semée d'obstacles, comme le gel hydroalcoolique il y a quelques semaines. En aura, en aura pas ?
Les stocks des hypers sont vidés en quelques minutes. Les pharmaciens n'en ont pas, ou plus, ou les réservent. Certains en achètent plein. Si c'est pour les porter sous le nez, ce n'est pas la peine, ça sert à rien. Si c'est pour les stocker jusqu'en 2030, ils seront mités, inutilisables, ça sert à rien. Se jeter sur ces pauvres masques comme des morts de faim, des égoïstes, des abrutis...Non ce n'est pas la majorité, mais on s'en approche sérieusement. (En réalité je n'ai rien vu; j'invente... mais on m'a dit que..et j'écris ce que je veux.)
Sérieusement, la gestion de la crise sanitaire par ce pouvoir est très moyenne ; sa compétence dans beaucoup de domaines est très moyenne ; son intégrité, son honnêteté sont très moyennes....et comme disait l'autre quand on a tout de moyen, on est en-dessous de la moyenne.
La conduite de ces gens, l'amateurisme de ce gouvernement sont liés.
Montesquieu écrivait
Les peuples ont le gouvernement qu'ils méritent
Le chemin sera long pour mériter mieux, mais "là où il y a une volonté...

Jour 50
Un peu plus tôt je m'interrogeais sur le successeur à Philippe  tant celui-ci semble grillé. Manifestement son ton, sa méthode se sont peu à peu éloignés de Macron. L'un autoritaire, cassant et déterminé, le fils à Juppé,  quoi ! L'autre, plus souple, plus dans la pédagogie mais dans la démagogie aussi. Les deux nous parlent comme à des gosses. L'infantilisation est au top. On vous fait le bien malgré vous ! Le pire est qu'ils ignorent presque tout et ça se voit.
Après, ce brave Edouard peut nous faire une fillonite et rester cinq ans en subissant les affronts de la Présidence, se faire rabaisser et se présenter à l'élection en 2027. Je n'y crois pas.
Le Maire me paraît en bonne position pour lui succéder. Il pratique pas mal le greenwashing en ce moment. Il ne devrait rien changer, c'est donc un excellent candidat. 

Cela fait un lien avec le mien de maire qui lui aussi fait du greenwashing. Par exemple, il publie aujourd'hui sur son site officiel une photo de fleurs obtenues, soi disant, grâce à la gestion différenciée des espaces verts....
Cette gestion consiste à entretenir certaines parcelles qui se voient et laisser à l'abandon des espaces à proximité de certaines habitations. La prochaine étape sera une photo de lui sur un vélo, déguisé en monsieur cetelem, ou avec une fleur dans ....les cheveux. Vivement le second tour avant que la raison l'abandonne définitivement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

C'est l'histoire d'un mec

C'est l'histoire d'un mec qui est devenu maire par hasard il y a 25 ans.  Il n'était pas préparé à ça, il n'était pas f...