dimanche 4 décembre 2016

La quinzaine du nettoyage républicain

Jamais autant de dinosaures de la politique n'auront été effacés en si peu de temps. Sarko, Juppé, Hollande, plus de 120 ans de carrières politiques devenues obsolètes en deux semaines.
Le mois de novembre est mortel, il est vrai qu'il commence mal. Le 1er décembre n'est pas mieux. Pour se consoler, ils pourront se souvenir que certains sont vraiment morts un mois de novembre, De Gaulle, Clemenceau, Coty.....
Revenons à nos trois contemporains dont le destin à basculer ces derniers jours.
Pour le premier je le savais depuis toujours. La république ne sert jamais les plats deux fois.
C'est d'ailleurs le second qui l'avait rappelé. Celui-là même qui en s'en défendant, s'est fait trimbaler par les sondages et les médias qui ne voyaient que lui. J'ai toujours su pour lui aussi que le combat était perdu avant même qu'il soit commencé. Hormis le fait qu'il n'a jamais fait une campagne de primaires, les sondeurs travaillaient à l'aveugle avec une base de sondage inconnue. Et sans base de sondage....
Pour le dernier, comme j'ai déjà pu l'écrire j'ai toujours cru qu'il serait réélu.....devinant tard mais avant  beaucoup, que Fillon gagnerait la primaire de droite, j'étais certain qu'il pouvait assurer.
Il a pensé le contraire.
Comme en 2002, la gauche s'est sabordée elle-même.
Maintenant, espérer en la candidature de Taubira ? Ça aurait de la gueule mais l'électorat français est trop âgé et elle a deux "handicaps" incompatibles avec cette structure.
Attendre et espérer une vraie bonne surprise. On en est là.

2 commentaires:

  1. « La république ne sert jamais les plats deux fois. »

    Depuis quelques semaines que vous vous êtes remis à ce blog (était-ce bien raisonnable ?), on a vraiment l'impression de lire une sorte de Oui-Oui fait de la politique, tant vous semblez prendre un malin plaisir à être systématiquement à côté de la plaque.

    Ainsi de la phrase que j'ai placée en exergue, qui est totalement fausse. Personne n'aurait parié un liard sur Churchill en 1938, pas plus que sur Clemenceau en 1914, et non plus sur de Gaulle en 1956. Et pourtant…

    Pour le reste, quand on commence ses phrases par « J'ai toujours su », ou même « J'ai toujours cru », c'est qu'on est un imbécile (dans mon genre) qui ferait mieux de s'occuper de ses propres petites affaires que de se prendre pour une “tête politique”.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au-delà de votre sympathie et votre amabilité qui perdurent, vous voulez dire que deux ans auparavant, personne ne pouvait imaginer le retour au pouvoir de ces trois là ? Je n'en sais rien, si vous le dites....mais pour De Gaulle, je pense le contraire. Pour les autres les situations étaient bien plus graves et la recherche de l'homme providentiel devient la priorité.
      Les formules dont vous vous moquez sont des raccourcis qui n'engage que moi et qui ne sont là que pour amuser. Sachant que dans ce blog ou ailleurs je l'avais dit bien avant. C'est vrai que vous êtes un imbécile qui est encor e beaucoup plus nul que moi en politique...vous avez d'autres qualités bien plus intéressantes. Je ne me prends pas pour une tête politique, vous pensez ! C'est amusant de voir que je ne me trompe pas souvent, moins que la moyenne en tous cas, et que parfois mes préférences aboutissent.
      Vous vous amusez de rien vous ? Maintenant que vous êtes à la retraite si jeune, si l'on en croit votre préféré, vous avez le temps de jouer non ?

      Supprimer