vendredi 2 décembre 2016

Et maintenant que vais je faire

Durant des mois, des années j'étais persuadé que FH serait réélu.
Malgré les erreurs, les imperfections, j'étais pratiquement certain qu'il allait être réélu.
Pas fan de tous ces choix, loin de là, notamment ses tergiversations autour de la loi travail, mais son crédit restait largement positif . Son action, ses postures et évidemment son honnêteté, son courage, sa sincérité, son intelligence au service de l'intérêt général ne pouvaient laisser indifférents les électeurs dans les dernières semaines au moment du choix, le risque ou l'assurance.....
Alors maintenant, pour qui voter ?
Mélenchon ? Sûrement pas. Même si je peux partager un certain nombre de ses idees, je ne peux accepter l'homme dans toute sa complexité. Son admiration pour les dictateurs genre Castro ou facho genre Poutine en dit long sur le personnage. Sa conduite face aux médias...l'irrespect souvent exprimé, son incapacité à présider sereinement....impossible de le soutenir même de loin.
Montebourg ? Séduisant, réformateur, progressiste mais semble inconsistant sur le long terme...pas encore la stature d'homme d'Etat. Compliqué.
Hamon ? De tres bonnes idées, de réelles convictions, du charisme mais encore trop tendre et peu crédible pour une large majorité . Compliqué
Valls ? L'aile droite du PS. Probablement coresponsable d'erreurs de FH, trop directif, pas assez consensuel, sanguin... ...globalement trop à droite. Impossible sauf situation particulière.
Macron ? Trop jeune, trop à droite, ne connaît rien aux difficultés sociales...pas à gauche. impossible sauf au deuxième tour face à Le Pen.
Bayrou ? Et bien Bayrou quoi. A n'imaginer qu'en pleine déprime.
Un inconnu à ce jour ? Peut être.
Pour le reste. Impossible puissance dix.
Et maintenant que vais je faire, de tous ces gens qui m'indiffèrent, maintenant que tu es parti...
Oui, je sais, ça ne va pas mieux...

2 commentaires:

  1. Ouah, super la citation de "et maintenant"! Gilbert Bécaud un gaulliste bon teint. Un chanteur populaire, une bête de scéne [Monsieur 100000 volts] aujourd'hui, bien oublié. Je m'égare. Macron, il ne peut pas aller à la primaire, et pourtant... Le traître, il est plutôt à Matignon. Comme disait Bedos [il y a longtemps]: "tous des prétentieux, ces espagnols". Le seul qui me paraisse honnête intellectuellement dans la liste que vous proposez; c'est Hamon. Et la "mère" Taubira? Une belle candidature de gauche, mais quand bien même gagnerait elle la primaire, ce qui n'est pas invraisemblable, elle ne passerait pas le premier tour, trop clivante et je le regrette sincèrement. Alors? Macron, pas plus à droite que Valls économiquement, ferme et plus modéré [encore un oxymore] sur la laïcité, certainement ambitieux mais moins faux cul que le petit torero.Son problème: combien de divisions? Bon, ce que j'en dit en bon libertaire institutionnel[encore un oxymore] .... Attendre et voir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Taubira n'a en effet pas envie à mon avis d'y aller.....j'ai failli voter pour elle en 2002 mais je me suis ravisé car un gros doute m'avait envahi sur la présence de la gauche au second tour...15 ans après on risque de se trouver dans la même situation mais dans un contexte socio économique bien plus préoccupant . Taubira est tellement brillant qu'elle aurait pu faire le job mais elle a deux handicaps majeurs pour un électorat vieillissant.

      Supprimer

L'emploi pour les nuls

Non, Monsieur Macron, les emplois aidés ne dénaturent pas la politique de l'emploi. Elle est constituée de nombreux axes de développeme...