jeudi 1 décembre 2016

A qui la faute ?

Encore sous le coup de l'émotion causée par l'une des plus belles décisions politiques d'un homme de gauche .............au pouvoir, je m'interroge sur les causes de cet acte.
Oui, un homme de gauche qui fait passer l'intérêt général avant tout.
Oui, un homme de gauche car il ne souhaite pas le pouvoir pour le pouvoir
Oui, un homme de gauche sincère, honnête, plein d'humanité
Oui un homme de gauche avec le courage de renoncer
Oui un homme de gauche car il admet avec simplicité et lucidité erreurs ou succès trop partiel.

Qu'est ce qui l'a détruit tout doucement mais sûrement et surtout cruellement ?
D'abord l'exigence d'un peuple qui ne le mérite pas....voir Montesquieu.
Ensuite la fracture idéologique d'une gauche qui s'autodétruit chaque jour un peu plus et celà depuis les premiers mois de ce quinquennat, par orgueil, par ambition, par aveuglement, par idéalisme parfois, par irresponsabilité souvent, par illegitimisme tout le temps.

Alors derrière lui, c'est le désert, plein de petits grains de sable qui se croient importants...aideront ils à la reconstruction ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire