lundi 1 février 2016

Il suffirait de presque rien....

Il suffirait de presque rien, peut-être une centaine de milliers de chômeurs en moins, pour que sa cote remonte enfin, d'une manière définitive.
On éviterait ainsi la comédie d'une primaire à gauche sans fin et sans fondement.
On oublierait aussi les prises de position de Dany Cohn Bendit en faveur de Juppé qui souhaitent mettre en place la réduction rapide des indemnités chômage et la retraite à 65 ans. Comme premières mesures, ça promet...et encore, c'est le plus modéré des successeurs potentiels à FH.
On oublierait la déchéance, les cars Macron (qui sont un succès)la demission de Taubira, l'augmentation parfois injuste des impôts, le réduction parfois injuste des impôts, ...on en oublierait assez pour faire en sorte qu'une majorité confortable réélise FH pour 5 ans...
Mais je crains, que ce soit un autre que lui demain, pourtant il aurait suffit de presque rien....

4 commentaires:

  1. Oui, il suffirait de presque rien....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Changer de premier Ministre ? Quoiqu'on en pense, d'abord, il semble usé

      Supprimer
  2. virer Gattaz du MEDEF , un e peste celui-là

    RépondreSupprimer