jeudi 12 février 2015

Pauvres types

Ceux qui crachent sur Taubira et célèbrent Poutine, ce sont des pauvres types (désolé je n'ai pas de féminin)
J'ai honte pour eux chaque fois que je les entends, les vois ou les lis.
Ils ne méritent pas la chance qu'ils ont de vivre dans un pays démocratique.
Entre les errements des  malheureux des banlieues sous la coupe de l'islam ou de la délinquance, et les élucubrations des  ignorants fascistes ( non il y en a qui ne sont pas ignorants bien au contraire), l'éducation nationale a du boulot pour un siècle.
Mais enfin soutenir un type, principal responsable d'une guerre dont le nombre de victimes s'élèvent à plus de plusieurs dizaines de milliers,  comment peut on ?
Mais enfin, comment peut on insulter, inventer, invoquer et déformer  tout ce qui est en lien avec Christiane Taubira du seul fait de sa couleur de peau, de ses origines, couplées avec ses convictions politique ?
On se demande qui peut, qui est capable de  ?
Vous trouvez les premiers , vous aurez les seconds.

2 commentaires:

  1. Bonjour Didstat,

    Je pense que vous devriez vous consacrer plus complètement au sujet qui vous tient réellement à cœur: les blogs réacs.

    Vous voyant tourner autour du pot, en vous désolant du sort du monde et en vous interrogeant sur toute la distance qui vous sépare de ces gens-là, il me semble que vous pourriez vous soumettre à une épreuve, à la fois neuve et productive, avec tout le profit que vous pourriez tirer d'un combat auquel votre âme de militant de gauche aspire.

    Mais en même temps, à moins que je ne me goure gravement, je vous sens malheureux dans la pensée militante, dans son sens le plus strict: un blockhaus.

    Je vous vois mal comme un promoteur de la pensée bunkérisée.

    Donc, je ne sais pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Tschok et merci de votre petit tour sur mon blog.
      C'est gentil de vous interroger sur l'orientation de mes élucubrations bloguieres.
      Me spécialiser sur les blogs reacs ? Vérifier a chaque fois, avec effroi, l'abîme qui nous sépare, pourrait me désoler ou pire me rendre dépressif .
      Enfin, je suis en effet plus légitimiste que militant, si vous voyez ce que je veux dire.

      Supprimer

L'emploi pour les nuls

Non, Monsieur Macron, les emplois aidés ne dénaturent pas la politique de l'emploi. Elle est constituée de nombreux axes de développeme...