vendredi 2 janvier 2015

Piketty est comme St Thomas

Déçu de la décision de Piketty, je suis.
Cela pourraient se comprendre si le pouvoir actuel était à l'opposé de ses convictions.
Même si on peut admettre certaines de ses réserves, ses positions ne sont pas à ce point différentes de celles de FH.
Ce cher Piketty a été victime d'un moment de prétention aiguë, et malvenue.
Une des conséquences, la première, c'est encore une fois l'exacerbation des populismes (souvent de gauche cette fois), de remarques vulgaires et sans fondement, du dénigrement des valeurs républicaines...
Il se trompe en pensant que son geste est susceptible de revenir sur une soi disant fracture entre l'élite et le peuple. Tout cela est idiot ou pour le moins superfétatoire (ok, superflu).
Nous n'avons pas besoin de héros en ce moment, la société francaise a besoin de repère.
Refuser les honneurs de la république est déshonorant pour tous les républicains et surtout pour tous ceux qui l'ont et qui vont l'accepter avec une fierté bien naturelle.
La reconnaissance de la république et de la nation ne peut se refuser que dans de très rares conditions.
Il est finalement comme St Thomas, il ne fait pas confiance, même en ses propres choix politiques, vieux de deux années seulement.
Cela dit, son livre est remarquable, mais combien l'ont lu jusqu'au bout ?

4 commentaires:

  1. il a eu peur que l'épingle de sa médaille fasse péter sa baudruche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui sûrement. Je crois que le symbole de l'orgueil est l'aigle....peut être qu'il n'est simplement qu' un pigeon

      Supprimer
  2. Piketty serait comme Zemmour: il écrit des livres remarquables que personne ne lit jusqu'au bout?

    (faut tout mettre dans l'intro et ne pas conclure comme disait Flaubert)

    Bonané Didstat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A la différence que Zemmour écrit de la m.....
      Tous mes vœux aussi Tschok

      Supprimer