dimanche 29 juin 2014

La blogosphère II


Il y a quelques mois, début novembre,  j'avais écrit un billet sur ce thème. Plus de 140 articles après, cet univers ne me fascine plus.
Le talent de certains blogueurs est toujours indiscutable mais le côté exutoire, défouloir sans limite m'énerve voire me dégoûte un peu.
Je ne parle pas là des articles qui présentent toujours un intérêt certain, ne serait ce que celui de l'art de la provocation, mais des commentaires souvent dénués de bon sens, de retenues. Ils sont parfois méprisants , condescendants, extrêmes, parfois très limites sur certains thèmes sensibles.
Ils sont de droite, de gauche mais surtout largement de droite. De la droite bien réac qui réapparaît au grand jour depuis quelques années. Celle pour qui progrès rime systématiquement avec déclin dans tous les domaines. L'inconscient et l'angoisse ( sadomaso ) du vieillissement conjugués avec la crainte de la mort pourrait générer une certaine adulation du passé....(ok, c'est n'importe quoi mais je laisse quand même, de toutes façons ce n'est pas le sujet)
Bien entendu, il n'est ici nullement question des commentaires sur mon blog. A quelques exceptions près, ils sont intéressants, parfois drôles et au pire tout à fait acceptables.
Abandonné plusieurs jours, "mon billet de retour" a connu une affluence un peu supérieure à la moyenne grace au lien réalisé par un habitué du blog de Corto. Évidemment, ce n'était par pour exprimer quelques satisfecit ou louanges. Ce petit billet sans prétention a déclenché l'ire ou l'hilarité des quelques visiteurs réacs. Ils ont vraiment du mal avec le second degré ou la gentille provoc. Vraiment du mal quand on critique Sarko.
Il faut avouer qu'on peut s'en amuser en se détachant de toutes réactions liées à l'affect. On peut aussi être blessé par telle ou telle critique mais c'est le jeu.
Il est à noter que la plupart ont une culture plutôt littéraire ( avec des guillemets à culture et à littéraire). Le raisonnement philosophique ou pire, le pragmatisme scientifique ( avec des guillemets aussi) n'est pas pour eux très naturel. En ce qui me concerne, l'écriture ne l'est pas plus (ok ça se voit mais j'ai lu bien pire).
Donc, quelques membres de la bande à Corto se sont égarés chez moi pour retourner faire des commentaires chez Corto. Ce n'est pas bien grave mais c'est surprenant. Je précise que mes coms sur ce site sont systématiquement supprimés pour une raison bien obscure. Je le maintiens quand même dans mes favoris pour plein de raisons...
Autre fait inattendu dans la vie d'un blog :
Depuis deux ou trois semaines, après avoir fait un com en anglais, un propriétaire de site anglo saxon dont l'objet m'échappe, a fait un lien sur un article relatif à la Valls attitude. Cela m'attire près d'une centaine d'américains chaque jour restant probablement que quelques secondes. Quel est l'intérêt ?

Pas facile de conclure après quelques bavardages sur la blogosphère sans grand intérêt.....faudrait peut être que j'arrête ces enfantillages ?







2 commentaires:

  1. Bah, ne te prend pas trop la tête.
    J’émets un "hénaurme" doute sur la culture des commentateurs en question, à part 2 ou 3, ils me font plutôt penser à des glands devant leur gourou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui merci. Je crains en effet que tu aies raison...

      Supprimer