mercredi 28 octobre 2015

Le FN investit la salle de sport

Il y a quelque temps déjà j'avais surpris des remarques racistes, caricaturales à un point rarement atteint et sûrement très intéressantes d'un point de vue sociologiques. Mais les émetteurs de ces propos bêtes et méchants, ces sportifs en salle, n'avaient aucunement la volonté d'exprimer une opinion ou un message politique.
Aujourd'hui les faits ont pris un nouveau virage. Un espèce de cinglé comme on en rencontre dans les réunions FN est partie dans une fureur difficilement maîtrisée en réaction à la déclaration de Valls qui  annonçait qu'il ne laissera pas le FN arriver au pouvoir. La violence des propos était particulièrement saisissante. Ses flots d'insultes et de grossièretés arrivaient par vague. Cet abruti, profil type du militant FN, tout dans sa fureur ne pouvait imaginer d'être contrarié. Cet homme inculte et surtout d'une bêtise abyssale, plein de muscles et plein de vide dans le crâne, est prêt à une guerre civile si sa championne n'obtient pas le pouvoir qui lui est promis.
Il faut tout faire pour empêcher tout espoir politique à cet homme, tout faire pour lui faire comprendre que ses idées sont innommables, tout faire pour stopper la contagion d'idées malsaines....
Il n'est plus temps de se plaindre sur la réalité de la gauche d'aujourd'hui. La gauche a déçu, peut-être. Je ne le crois pas. Les querelles intestines sont suicidaires. Dans tous les cas, nous n'en sommes plus là.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire