lundi 21 septembre 2015

Tsipras, le pro des élections, mais pour quoi faire ?

Il est doué. Un charisme grec à toutes épreuves, il séduit, il ravit, on l'envie..oui, on l'envie partout en Europe, partout en France, partout dans le presse. Chacun trouve l'argument qui le rassure dans la victoire de Tsipras. Il devait gagner pour rassurer l'Europe, les banques, les grecs, les allemands, la droite, l'extrême droite, la gauche, la gauche radicale, l'extrême gauche, les américains..bref, à les lire ou les entendre, le monde entier est rassuré et satisfait de la victoire de Syrisa, enfin l'aile droite de la gauche radicale grecque.
Sa première annonce ne surprend finalement personne : il va constituer un gouvernement avec un parti souverainiste de droite !
Cet homme est un génie des élections et....
Il a mené en bateau toute l'Europe pendant six mois, refusant tout ..sur quoi il n'avait que le tort de ne pas réussir sa négociation. Puis après avoir gagner un référendum, il accepte toutes les contraintes d'une austérité extrême, à l'inverse du vote..il démissionne pour mieux être élu quelques semaines plus tard.
Ce copain de Poutine et de Mélenchon n'a pas d'équivalent en France. Nos politiques perdent toujours les élections d'après...
Les grecs sont désespérés mais ne vont ils pas en plus se faire...inespérance ou inespoir pour ces perdants de l'Europe

2 commentaires: