mercredi 5 juin 2019

Un temps de veille de débarquement

En 2019, on ne va débarquer nulle part et c'est heureux car le temps est aussi pourri qu'il y a 75 ans. C'est aussi rassurant ; il y a parfois une certaine continuité en matière climatique.
Mais débarquer où,  qui, comment, quoi, pourquoi ?
Il y en aurait des débarquements à réaliser. Tant de régions du monde sont gouvernées par des foldingos. Il y en a un qui s'est débarqué tout seul, aidé quand même par des excellents résultats électoraux (lorsqu'on les compare à ceux des PSPPRdG), Wauquiez. C'est vrai, il le méritait depuis longtemps. J'ai eu beaucoup de mal à comprendre comment ces braves militants du LR ont laissé (voire même voté pour) ce Wauquiez à la tête de ce parti qui ne supporterait que des leaders charismatiques ou sensés l'être. Ils ont déjà fait le coup avec Fillon. Wauquiez c'est excellent pour le Scrabble mais il faut que ça reste un nom commun. Il est trop commun et personne n'a osé lui dire...jusque là.
Mais en réalité, la bonne question est : pour quelles raisons faudrait-il une autre droite ? Celle qui est au pouvoir suffit largement au bonheur des conservateurs ou libéraux de tout poil et RN n'est pas de droite, ces derniers sont populistes, simplistes et d'extrême-droite quand ils se laissent aller à leur vraie nature.
Valérie Pecresse se l'est posée cette bonne question. Du coup, elle débarque aussi. La valoche.
L'avenir n'est pas certain. Surtout pour LR.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La grosse commission

L'urgence est climatique. Les preuves sont là, on va cuire tranquillement si rien est fait aujourd'hui. L'environnement doit dev...