samedi 12 juillet 2014

Le communautarisme et la diversité

Ces deux concepts peuvent sembler contraire.
En réalité l'opposé du communautarisme est l'universalisme ou le cosmopolitisme. Le socialisme ne peut en aucun cas se prévaloir du communautarisme qui illustre exactement l'opposé de ses fondements. La république, la fraternité, la solidarité et la laïcité ne sont pas compatibles avec ce nouveau concept, ce néologisme des années 80 ou à peu près.
Évidemment, il est courant que ce reproche bien argumenté avec des décisions plus ou moins imaginaires ou isolées de tel ou telle responsable socialiste reconnu, soit répété sans cesse par les militants UMP ou FN. Jusqu'au moment où finalement la légende soit devenue réalité dans les esprits.

On peut penser que le vote communautaire ne soit pas négligeable. Une stratégie électorale n'est pas une vision politique. La pêche aux voix dans les "quartiers" est un sport pratiqué par tous les partis y compris par le FN qui partage un nombre d'idées communes non négligeables avec les islamistes des caves, mais là n'est pas le sujet...
L'objectif serait de compenser le vote ouvrier. De quel ouvrier on parle ? Il est exact que le taux de chômage est supérieur à la moyenne nationale mais quelques uns travaillent et leur CS n'est pas très différente de l'ouvrier non qualifié.
Les socialistes ne sont pas communautaristes, au contraire, toute la réflexion au sein du parti est d'éviter toute dérive.  Pour terminer ce point avec un clin d'œil, source peut être de confusion, Oui, ils sont communautaristes au sens européen du terme....à l'opposé des souverainistes...

La diversité est l'inverse du repli sur soi, ce qui symbolise un communautarisme extrême.
C'est curieux, la aussi, on accuse la gauche d'user et d'abuser de cette idée.
Par contre, dans ce cas, les reproches sont plus subtils ou alors ils émanent de seconds couteaux.
Dans les faits, tous se targuent de promouvoir la diversité. Sarkozy n'avait d'ailleurs pas été le plus mauvais en ce domaine. Est ce qu'il a satisfait sa base ? Je crains que certains, quand ils ont vu des Rama, Rachida ou Fadela au gouvernement, se sont bien promis de voter FN à nouveau. La caution, ils s'en moquent.
Pour conclure mon bavardage en enfonçant une large porte ouverte et pour faire plaisir à quelques uns, je ne peux pas   ne pas renouveler cette évidence de la richesse de la diversité pour un pays. Tiens, au fait, un français a gagné l'étape du tour de France aujourd hui...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'emploi pour les nuls

Non, Monsieur Macron, les emplois aidés ne dénaturent pas la politique de l'emploi. Elle est constituée de nombreux axes de développeme...