samedi 9 avril 2016

L'écart Macron

Ce n'est pas en créant un mouvement politique ni de droite, ni de gauche, qu'on peut prétendre moderniser la gauche. Tout le monde sait que le centre n'est ni de gauche, ni de gauche.
Cela a néanmoins le mérite d'éclairer les lanternes des quelques personnes qui s'intéressent encore à l'avenir de ce gouvernement, ce dont je suis. Finalement, nous avons élu FH qui a nommé un des plus à droite du PS, Valls qui est lui-même à la tête d'un gouvernement dont certains (au moins un)et pas des moindres, concèdent qu'ils sont encore plus à droite, tellement bien qu'ils ne sont plus à gauche du tout et même plus au centre, si vous voulez mon avis.
Il faut que FH comprenne que le mouvement Macron contrairement à ce que certains médias s'imaginent ne représente rien. En tous cas rien à gauche, et presqu'autant à droite. Donc il ne doit pas compter sur lui pour se refaire une santé dans les sondages.
Si le parti socialiste se ressoude autour des valeurs communes de la sociale démocratie, en éliminant la frange la plus libérale, son mouvement ne va pas être en marche bien longtemps  ou alors en boitant.

PS : cela dit le phénomène des cars Macron explose. Cela répondait bien à un besoin ...mais ils font chier, ils bloquent les rues près de la gare....

5 commentaires:

  1. sur le ps : les gares routières ne sont pas faites pour les chiens

    RépondreSupprimer
  2. En même temps Macron fait souffler sur une gauche très idéologisée et psycho-rigide, complètement figée dans ses dogmes et gangrénée par ses jeux d'appareil, un tout petit peu de vent frais.

    S'agit pas de basculer dans l'ordolibéralisme, non plus.

    Je sais pas si vous savez, Didstat, mais à 55% du PIB de dépenses publiques et à 45% de prélèvements obligatoires, on ne peut pas raisonnablement prétendre vivre sous le joug d'un libéralisme économique effréné, cruel et prédateur, vu que c'est à peu près les chiffres de l'Union Soviétique au temps de sa splendeur.

    Remarquez, peut-être que l'URSS était un truc cruel et prédateur, après tout?

    RépondreSupprimer
  3. Je ne sais pas pourquoi, je n'arrive pas à vous répondre Tschok...la technique est aussi cruelle
    La gauche est psychorigide quand ça l'arrange car des nouvelle gauche, deuxième gauche, renouveau socialisme et maintenant nouvelle donne et j'en passe et j'en oublie ...ont déjà fait bouger les lignes mais les forces centrifuge ou centripète sont trop importantes

    RépondreSupprimer
  4. Villenavais enfoiré12 mai 2016 à 17:17

    "Macron pas satisfait de la gauche" il n'y a qu'a lui envoyer Joey Starr il va s'occuper de lui mettre une droite ........ok je sors , mais je suis déja très trés loin .

    RépondreSupprimer