lundi 22 juin 2015

Les rediffusions de l'été : les aménités des regions

Le 3 juin 2014, j'évoquais la problématique de l'évolution du PIB par région. Rien d'extraordinaire, du classique. On pouvait se féliciter ou regretter que  certaines regions bénéficiaient d'une évolution favorable. Évidemment, l'île de France, l'Alsace ou Rhone Alpes marchaient plutôt pas mal mais il était intéressant de constater l'influence positive du littoral océanique. Un an après, la situation est identique, l'économie presentielle poursuit sa progression, on peut juste regretter un déficit dans les échanges commerciaux. Le vin se vendrait il moins ? ( faisons un effort)
Je profitais de ce billet pour regretter l'isolement de l'Aquitaine et l'intérêt pour la truculence du nouveau maire de Béziers.
Finalement, l'Aquitaine est devenue la plus vaste région française et presque européenne, et depuis ce pauvre  neofacho de Ménard a fait parler de lui lamentablement mais son influence ne semble pas faiblir.
Ce monde ne va pas bien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire