vendredi 22 novembre 2019

Un maire vocifère pour un cinquième mandat qui serait de trop

Le maire de Villenave d'ornon n'aime pas la contradiction. Ce n'est pas là son seul défaut. Il ne peut pas toujours se contrôler et part parfois dans des colères irraisonnées. Il le prouve dès qu'il le peut.
Lors d'une réunion publique conclusive d'un travail de concertation sur un projet avec de nombreux villenavais, Monsieur le maire a connu un moment difficile. Rien de bien grave, il essayait justement d'appliquer certaines règles de base de la démocratie participative....et il a voulu répondre à une question d'un opposant et tout a basculé. Cette question bien préparée sur la forme, un peu décalée et naïve sur le fond, a fourni à ce maire candidat une tribune, un débat électoral qui aurait pu tourner à son avantage. Seulement, son tempérament irritable et autoritaire a pris le dessus. Les agents de la mairie connaissent bien ces moments qu'ils subissent pour certains depuis trop longtemps. Sa colère a été salutaire ou sera salutaire pour ses opposants. Tout ça peut paraître en réalité assez caricatural.
Mais comment faire vivre la démocratie participative directe quand la démocratie tout court est en panne ? Et bien on ne peut pas,  car la seule question qui vaille est celle des quatre mandats successifs déjà réalisés par cet autocrate et la légitimité d'en faire un cinquième.
Un sursaut démocratique est nécessaire. On ne peut pas laisser ce monsieur déjà maire avant l'élection de Chirac, pour son premier septennat, être réélu alors qu'il bétonne à tout va et est loin de se soucier de l'urgence climatique. Depuis 1995 tout a changé. A Villenave ça doit changer.

2 commentaires:

  1. Vous avez de la chance d'avoir un maire qui ne se soucie nullement d'âneries de ce calibre. (Je parle de cette risible "urgence climatique", bien entendu.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous allez rire ou pas (comme on dit maintenant) mais je l'ai écrit en pensant à vous...vrai

      Supprimer

Un maire vocifère pour un cinquième mandat qui serait de trop

Le maire de Villenave d'ornon n'aime pas la contradiction. Ce n'est pas là son seul défaut. Il ne peut pas toujours se contrôler...